Home Page
Share ExperienceOBE Stories
SOBE Stories

Henri's Experience

Experience description:   

Subject: Transcendental Experience (account about my own experience)

 

Hello,

 

I wanted to fill-in your questionnaire, but I’ve not been able to send it.

 

It doesn’t matter because it did not fit quite well, all the more so that it is not exactly a near death experience.

 

If I want to share, this is by no mean in any self esteem purpose, but because I believe that some elements in my experience might shed light on the mechanisms allowing it to happen.

 

One point still, before broaching the core of the matter. I am fully able to relatively accurately describe the experience start, but words are totally ill adapted to describe the experience core (this is the reason why I barely spoke about it for years despite a deep need to share, I quickly realized that nobody in my acquaintances did ever live anything alike, and they would have lacked common references to get any understanding of it.

At last, the informative matter is not only the experience itself (of course) but also (unfortunately) what happened one week later when I attempted to repeat it.

 

I am now 52, this happened to me when I was about 16 and a half year old;

 

One spring day, a deep teenager despair led me to wish death at any rate, but an odd irrational urge didn’t made me physically kill myself, instead I focused all my will and despair on the idea of being annihilated.

 

As I tensed all my will for that purpose, I began to feel a pressure at perineum level. Then, I focused myself on this pressure, and I endeavored to increase it as if it were going to destroy me, meanwhile I surrendered with all my might.

An unexpected event then occurred:

 

Inside my body I felt like a tear of incredible brutality together with a simultaneous noise, similar to a lightning exploding in the room: a huge deafening “CRAAAACK…”! Then, as if fading-in, fading-out, it was not ME surrendering anymore, but I was the earth surrendering to the sky, and beyond this, matter surrendering to …

THEN immediately afterwards, a feeling of total ecstasy and Union with the whole universe.  In this state, the feeling looked like both huge LOVE and huge joy (many million times bigger than anything I had ever felt during my life; but when I say love it is not quite exact because: in total union with ALL, there was nobody to love.
 

Meanwhile, I was oddly aware of numerous things which I can only describe one by one, whereas everything seemed to occur at once:  A feeling to rediscover the true nature of life: compared to it, ordinary life seems as much an illusion as a dream is when you are in so called ordinary reality.  Concurrently, a certainty to know everything about anything, and to be in contact with all universal knowledge (which seems aberrant in ordinary conscience state).  A certainty that the ultimate purpose of life is to reach that moment, despite all conditioning and obstacles that prevent us to do so.  While writing those words, I find that they don’t reflect this experience and greatly diminish it, so I hesitate in attempting a description with all details, let alone in writing. A sense of “decency” refrains me.

 

During the hours that followed I went down from that state, I underwent several phases, one of which was that I saw all living beings, but also lifeless objects, as if they were glowing from inside.  And one element that stroke me was the surprise to be back in my body… I won’t detail the reason why.

When my parents came back (they were gone for a few hours), they were surprised to see me welcoming them with demonstrative joy and love (I overflowed with it!!!), this stroke them as I was undergoing an isolation phase, close to depression.

 

During the week that followed, I still basked in a huge joy as if all my neurosis had miraculously disappeared at once, by the way, I had never been so popular among my mates and that seemed natural to me.

About one week later, my parents went shopping, I wanted to take advantage of it so as to repeat the experience: I felt a compulsory urge to do so.  Then I laid down and immersed myself in the same conditions.  Quickly I felt the pressure at perineum level, then as I surrendered, I felt like a stream of molten lava which began to rise from there.  At the moment when the experience was about to take me in an irrevocable way, I heard my parents car coming back.  In an unfortunate reaction, I wanted to stop the experience in order to repeat it later (I believe that 1 second later I would have been unable to do so), doing so, I had the feeling to commit a fault ranging to sacrilege level.  I tensed all my will to abort the experience, that was VERY difficult: I believed I would not make it… But eventually I’ve been successful… this sent downwards the ascending stream I felt… and induced an ejaculation.

 

I found myself back in the “ordinary” state I was in prior to my first experience, and which I thought (with pleasure) was lost for ever. I found myself back with all my limitations, but still with the experience memory and hoping to be able to repeat it again…  For several years, I could not get the isolation conditions (large family + schooling) that would have allowed me to try and induce this experience again.  Later, I’ve not been able to repeat it, I approached it but I could not overcome the critical phase, as if I had myself closed the road… however, I feel I was not that far from it but, whether I lack energy, or I am not able anymore to surrender so totally.

 

Despite all this, I kept some advantages: mainly a total lack of fear from death, partly due to the fact I experienced that one part of us is everlasting.  Also, a much greater confidence in life that supported me for years.

At last, this experience totally changed my views on life and its priorities.  For long, I said to myself that I would share when I would have been able to repeat this experience, but I couldn’t yet, so I share anyway because I find that some points are informative with regard to the release process, and I did not see any account about this aspect of the matter. 

P.s.: for years I could not speak about it, not only because “I did not feel like it”, but also because at the scarce attempts I did with close friends I felt receptive to that kind of things, as soon as I started, I totally overflowed with emotion and a stream of tears (a mix of joy, homesickness etc…).

 

Expérience proche d'une EMI de Henri

Objet : expérience transcendante(récit de ma propre expérience)

 

Bonjour,

j'ai voulu remplir votre questionnaire mais n'ai jamais réussi à l'envoyer.

Ce n'est pas grave car celui ci n'est pas très bien adapté,d'autant qu'il ne s'agit pas tout à fait d' 1 expérience de mort imminente.

 

Si je veux témoigner,ce n'est en rien pour 1 quelconque valorisation personnelle mais parce que je considère que quelques éléments de mon expérience peuvent jeter 1 peu de lumière dans les mécanismes qui permettent de la provoquer.

Encore 1 mot avant d'entrer dans le coeur du sujet. Autant je peux décrire relativement précisément les circonstances du début de l'expérience autant les mots sont totalement inadaptés pour décrire le coeur de cette expérience(ce qui fait d'ailleurs que je n'en ai guère parlé pendant des années malgré 1 intense besoin de la partager car  je me suis vite aperçu que personne de mon entourage n'avait jamais vécu quoi que ce soit d'approchant et que les références leur auraient manqué pour en avoir 1 quelconque compréhension.

Enfin ce qui est instructif est non seulement l'expérience elle même (évidemment) mais aussi(hélas) ce qui s'est produit 1 semaine + tard lorsque j'ai voulu la reproduire.

 

J'ai actuellement 52 ans et ceci m'est arrivé lorsque j'avais environ 16ans et demi;

Un jour de printemps un profond désespoir d'adolecent me conduisit à vouloir mourir à tout prix,mais curieusement 1 pulsion irrationelle me poussa non pas à me donner la mort physiquement mais à concentrer toute ma volonté et mon désespoir dans l'idée d'etre anéanti.

Comme je bandais toute ma volonté dans ce sens,je commençais à percevoir 1 pression au niveau du périnée. je me concentrais alors sur cette pression et cherchai à l'accentuer comme si elle allait me détruire tout en m'abandonnant de toutes mes forces.

Alors il se produit 1 évènement tout à fait inatendu:

Je ressentis à l'interieur de mon corps comme 1 déchirure d'1 brutalité inouie en meme temps qu'1 bruit semblable à celui qu'aurait fait la foudre si elle avait éclaté dans la pièce:1 énorme "CRRAAAACK...""assourdissant!

Alors,comme dans 1 fondu enchainé,ce n'était plus MOI m'abandonnant mais j'étais la terre s'abandonnant au ciel puis ,au delà de cela la matière s'abandonnant à...

PUIS immédiatement après 1 sensation d'extase totale et d'Union avec la totalité de l'univers.

Dans cet état,le sentiment ressemble à la fois à 1 immense AMOUR et à 1 immense joie (des millions de fois supérieur à tout ce que j'ai pu ressentir dans ma vie,mais quand je dis amour,ce n'est pas tout à fait ça car en union totale avec TOUT il n'y avait personne à aimer.

En même  ,curieusement,j'ai eu conscience de quantité de choses que je ne peux que décrire qu'1 par 1 alors que tout semble s'être déroulé en même temps:

 

L'' impression de redécouvrir la vraie nature de la vie:en comparaison la vie ordinaire parait aussi illusoire qu'un rêve l'est quand on dans la réalité que nous qualifions d'ordinaire .

En même temps la certitude de tout savoir sur tout et d'être en contact avec la totalité du savoir universel(ce qui parait aberrant dans l'état de conscience ordinaire)

La certitude que le but ultime de la vie est de parvenir à cet instant là malgré tous les conditionnements et les obstacles qui nous en empêchent .

Tout en écrivant ces mots je  trouve qu'ils trahissent cette expérience et l'amoindrissent considérablement,aussi j'hésite à essayer de la décrire dans tout ses détails ,surtout par écrit. La "pudeur" me retient

 

Dans les heures qui ont suivi je suis redescendu de cet état en passant par différentes phases dont une phase ou je voyais tous les êtres vivants mais aussi les objets inanimés comme lumineux par eux même

Et 1 élément qui m'a marqué a été la surprise de me retrouver dans mon corps ...je ne détaille pas pourquoi.

 

Quand mes parents sont revenus(ils étaient partis quelques heures) ils ont eu la surprise de me voir les accueillir avec force démonstrations de joie et d'amour (j'en débordais!!!) ce qui les a frappé car je traversais 1 phase d'isolement plus proche de la dépression.

Dans la semaine qui a suivi, je baignais toujours dans 1 joie immense ,comme si en même temps par "miracle toutes mes névroses avaient disparu d'1 coup:et d'ailleurs jamais ,auprès de mes camarades je n'avais été aussi populaire,ce qui en même temps me parut tout naturel.

 

Une semaine + tard environ,mes parents s'absentant pour faire des courses, je voulus en profiter pour renouveler l'expérience : 1 pulsion impérative m'y poussait

Je m'allongeai alors et me replongeais dans les mêmes conditions

Rapidement,je ressentis la pression au niveau du périnée puis alors que je m'y abandonnais je sentis comme 1 torrent de lave en fusion qui commençait à monter à partir de là

Au moment ou l'expérience allait à nouveau m'embarquer de façon irréversible,j'entendis la voiture de mes parents qui rentraient.

Dans 1 réflexe malheureux je voulus enrayer l'expérience pour le remettre à plus tard (1 seconde + tard je crois que je n'aurais pas pu) tout en ayant l'impression de faire 1 bêtise, de l'ordre du sacrilège.

Je bandais alors toute ma volonté pour interrompre l'expérience ce qui a été TRES difficile : j'ai cru que je n'y arriverais pas.

...mais je fini par y parvenir...ce qui renvoya le courant ascendant que je ressentais vers le bas ...et provoqua 1 éjaculation.

Je me retrouvais alors dans l'état "ordinaire " que j'avais avant ma première expérience et que je croyais (pour mon bonheur) disparu à jamais. Je retrouvais avec toutes mes limitations,mais avec tout de même le souvenir de l'expérience et l'espoir de pouvoir la provoquer à nouveau....

 

Pendant quelques années je n'ai pas pu retrouver les conditions d'isolement (famille nombreuse + études) qui m'auraient permis d'essayer de provoquer à nouveau cette expérience.

Par la suite je n'ai pas réussi à la reproduire, m'en approchant mais n'arrivant pas à dépasser le stade critique,comme si je m'en étais coupé la route...et pourtant j'ai l'impression que ce n'est pas si loin mais il me manque ou de l'énergie ou je n'arrive plus à m'abandonner aussi totalement

Malgré tout il m'en est resté bien des bénéfices:d'abord 1 absence totale de peur de la mort due en partie au fait que j' ai expérimenté qu'1 partie de nous est éternelle.

Egalement 1 confiance bien + grande en la vie qui m'a soutenue pendant des années.

Enfin,cette expérience a totalement changé mon point de vue sur la vie et ses priorités.

 

Pendant longtemps je m'étais dit que je ne témoignerais que le jour ou j'aurai réussi à reproduire cette expérience mais n'y suis pas encore parvenu aussi je témoigne quand même car j'en trouve certains aspects éclairants sur le processus de déclenchement alors que je n'ai pas vu de témoignage sur cet aspect des choses.

 

Henri G

PS : pendant des années je ne pus en parler non seulement parce que "je ne le sentais pas" mais aussi parce que les rares fois ou j'ai essayé,auprès d'amis proches que je sentais réceptifs à ce genre de choses, dès que je commençais ,j'étais totalement débordé par l'émotion et c'était 1 torrent de larmes (mélange de joie, de nostalgie etc...)